Le persan chinchilla, silver et golden shaded

Ses origines

Le persan chinchilla est né en Angleterre, dans les années 1880, d'un mariage entre un persan silver tabby et un persan smoke. Dès 1888, il s'est imposé lors de la prestigieuse exposition féline du Crystal Palace, à Londres. Le chinchilla a dès lors acquis une popularité qui ne s'est jamais démentie.

Ses couleurs

Le persan chinchilla est d'un blanc argent lumineux, son pelage est coloré de noir sur un huitième de la longueur. En fait, ce chat paraît blanc comme s'il avait été à peine saupoudré d'une très fine poussière de charbon. Le tipping noir est présent sur le dos, les flancs, la queue, le cou et très légèrement sur la face. Le blanc pur lumineux s'étale sur le ventre, la poitrine et l'intérieur des pattes. Outre son nez de couleur brique, ses lèvres et ses coussinets noirs, le persan chinchilla présente un maquillage noir autour des yeux et du nez.

Le persan silver shaded se distingue juste du chinchilla par une apparence un peu plus foncée. Chez lui, on trouve dans la robe des poils noirs dans leur totalité, de la racine à la pointe, parmi des poils blancs. Son pelage blanc lumineux est coloré de noir sur un quart de la longueur. Le contraste entre ces deux teintes est important et net. On croirait que le persan silver shaded est saupoudré d'une abondante poussière de charbon. Comme le chinchilla, les yeux, la bouche et le nez sont maquillés, c'est-à-dire naturellement bordés d'un fin trait noir.

Quant au persan golden shaded, il a un sous-poil abricot avec un tipping brun foncé, et présente le même superbe maquillage que les persans chinchilla et silver shaded.

Son caractère

On dit souvent de lui qu'il est un peu plus remuant que le persan classique. Sous son allure princière, il se révèle en effet plus déluré que prévu, bien qu'il se montre la plupart du temps calme et câlin. Il est ainsi parfaitement adapté à la vie en appartement. En exceptant les fous furieux, il peut convenir à peu près à tout le monde. Et de préférence à ceux qui apprécient de communiquer avec lui, car il est très bavard. Il s'exprime en émettant de charmants petits miaulements. De temps à autre, il cligne des yeux, l'air de dire: "Vous avez vu comme je suis beau?". Son caractère demeure indissociable de sa plastique de rêve.

Les soins

Le chinchilla possédant un poil un peu moins laineux que celui des autres persans, il se révèle plus facile à entretenir. Il n'empêche qu'il exige un toilettage régulier : il faut le peigner et lui nettoyer les yeux quotidiennement, et lui laver les oreilles de temps à autre. On peut aussi lui donner régulièrement un bain avec un shampooing pour chats blancs.



Le prix d'un chaton

Bien qu'il paraisse tout à fait normal d'acheter un chien (pas forcément de race), il n'en va pas de même pour un chat. En effet, pour beaucoup de personnes un chat se donne, et payer pour un chat de race est souvent considéré comme un luxe.

Un animal de race est un animal qui possède des caractéristiques déterminées aussi bien au niveau morphologique que comportemental. Le travail d'un éleveur est de sélectionner les reproducteurs les plus aptes à donner naissance à des bébés se rapprochant le plus possible du standard de la race.

Dans le cas du persan chinchilla, il est assez difficile pour l'éleveur d'obtenir des chatons répondant parfaitement aux critères du standard. De plus, les portées sont peu fréquentes et le nombre de bébés par portée est relativement bas.

Le prix d'un chaton est déterminé par plusieurs facteurs : les difficultés inhérentes à l'élevage, les lignées et palmarès des parents,... mais aussi la "qualité" du chaton. En effet, un chat dit "de compagnie" sera vendu moins cher qu'un chat "d'exposition" qui est très proche du standard et a peu de défaut.